Lesions cutaneo-muqueuse de la maladie de Behcet.


Abstract: 40 cas de maladie de Behcet ont ete etudies entre 1977 et 1985. Il s'agissait 1 hommes (62 %) et de 129 femmes (38 %). La moyenne d'age est de 25.5 ecart type de 9.1. 334 cas avaient des Iesions muqueuses (98 %). L'aphtose de etait presente dans 333 cas (97 %), I'aphtose genitale dans 245 cas (72%). ~f~es-avatent des lesions cutanees (74 %). Les pseudo-folliculites etaient !ntes dans 257 cas (75 %), Ierytheme noueux clans 64 cas (18 %) et les autres > de Iesions cutanees dans 19 ca s (5 %). II n'y avait pas de difference de ibution pour les Iesions muqueuses, en fonction du sexe. Les pseudo-folliculites ent piuls rh4;;uentes chez les hommes que chez les femmes (81 % chez les -nes ee,e % chez les .le ~Z 8.204, p<0,005). Le test d'hypersensibiiite nee a la piqGre (pathergy test) a W pratique chez 319 malades. ll a W tif chez 2e4 (83 %) d'entre eux. L'aphtose genitale se voyait plus frequemment ! tes malades ayant un test positif (77 % chez les positifs, 51 % chez les = 14.111 p <0.0005. Les pseudo- folliculites se voyaient aussi plus juemment chez les malades ayant un test positif (78 io chez les positifs, e0 hez les ndgatifs,= 7.32, p <0.01). 1_e typage HLA pour I'antigene B5 a et,e tiqud chez 330 malades. il etait present chez 227 malades (e9 %). Les pseudo­ icutites etaient mqins freduentes chez les malades aynt 1'antigene 135 (73 chez les positifs, 83 % chez les negatifs,x` 3.971 p<0.05). Cette difference voit surtout chez les hommes dant IeX `monte h e.222 (p0,5). LP HLA B27 a e0 recherchti chez e4 'arfes, il etait preser~t chez 14 malades (22 °o) ceci est bien plus e1e-ve quc: is la population nort-nafe (4 0). II Est interessant de noter qtze !'aphtase )iitase ge-rritaSe e;t er:y pseudo –fotficulites se voyaient plus fre